Différences entre une EURL et une EIRL

Différences entre une EURL et une EIRL

L’EURL et l’EIRL présentent de nombreux points communs : ces structures sont en fait assez proches. Leur responsabilité personnelle engagée en cas de difficultés est proche, leur régime est dans les deux cas celui du travailleur non salarié (TNS), et toutes les deux sont imposées à l’impôt sur les revenus par défaut, mais peuvent opter pour l’impôt sur les sociétés. Quelles sont alors les différences ?

Personne physique/Personne morale

C’est la différence majeure. En effet, l’EIRL est une entreprise individuelle, et est donc une personne physique assimilée à son créateur, tandis que l’EURL est une société, donc une personne morale avec un capital social et un siège social.

Coût de création

Le coût de création de l’EURL est l’inconvénient majeur par rapport à l’EIRL. En effet, puisque l’EURL est une société, les formalités de création seront donc beaucoup plus complexes et coûteuses. Si pour une EIRL, il suffit de créer une entreprise individuelle et de faire une affectation de patrimoine, dans le cas de l’EURL, il faudra notamment rédiger les statuts de la société et publier une annonce légale.

L’ambition du projet : s’associer ?

L’EURL a l’avantage de pouvoir évoluer facilement en SARL, tandis que l’EIRL étant une personne physique, il est impossible de transformer une EIRL en société à plusieurs associés. Si vous souhaitez vous associer à moyen terme, il est donc plus judicieux de créer une EURL.

Nos experts de Digidom vous accompagnent dans la création de votre entreprise, et s’occupent de toutes les formalités juridiques de création, après vous avoir conseiller sur la structure juridique la plus adaptée à votre projet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *